La maitrise de l’énergie, une notion qui fait son chemin dans les entreprises

« L’énergie a un prix » telle est la dernière déclaration d’un industriel Français lors de la présentation des derniers résultats financiers de son entreprise. Poste comptable longtemps mis de côté, en ces périodes de restrictions budgétaires et d’économies, le secteur professionnel se révèle être de plus en plus intéressé par les économies d’énergies et en particulier, celles qui ne demandent qu’un effort humain ; Car la maîtrise énergétique repose en partie plus sur de la pédagogie et fait appel au bon sens, cela plait donc encore plus  puisqu’il n’y a pas d’investissements pécuniaires à réaliser.

Il est de notoriété publique que les bonnes pratiques se perdent quand l’on n’est pas tributaire de la facture, c’est le cas lorsque l’on se rend à son lieu de travail où les mauvaises pratiques sont monnaies courantes.

Les exemples sont nombreux : Gaspillage de l’eau pour se laver les mains ou du papier essuie-mains en général, impression de courriels inutiles, non-recyclage des feuilles imprimées, oubli d’extinction des postes informatiques ou de la climatisation, conduite sportive avec les véhicules de sociétés etc. Toutes ces pratiques ont un coût et regroupées représentent une somme énergétique et financière corrélée au volume de la structure.

En collaboration avec le service financier, le département du développement durable réalise donc des campagnes de bonnes pratiques comme les stages d’éco conduite afin de supprimer les mauvaises croyances…et habitudes. Dans les bureaux, la pose d’autocollants rappelant les consignes avant le départ au domicile a pour but de faire l’effet d’une piqûre de rappel. Les consignes sont simples :

-Éteindre les appareils électriques plutôt que de les laisser en veille.

-Éteindre le climatiseur et fermer les voies d’aération pour éviter une production en continue.

-Utiliser l’éclairage naturel du bureau via un placement stratégique des meubles.

Cette prise de conscience collective a également un rôle gagnant-gagnant pour l’entreprise et le salarié. C’est une forme de sensibilisation afin qu’il reproduise ces mêmes éco-gestes à domicile car plus qu’une question de coût, la maîtrise de l’énergie est une composante majeure de la lutte contre le réchauffement climatique.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.