Le redémarrage des centrales nucléaires au Japon: oubli ou nécessité?

Le 28 février Shinzo Abe, le nouveau chef de gouvernement japonais, annonce que toutes les centrales nucléaires peuvent redémarrer en juin 2014. Quelles sont les raisons?

Le Japon était en 2010 au troisième rang des pays producteurs d’électricité dans le monde, après les Etats-Unis et la France. La catastrophe de Fukushima, le 11 mars 2011, a eu des conséquences sur la vie quotidienne des Japonais. C’est pourquoi l‘ancien gouvernement, centre-gauche, a annoncé l’objectif « zéro nucléaire » pour 2030. Il semble que le nouveau gouvernement est plus pragmatique et veut relancer le nucléaire. Cette décision est motivée par la crise économique et l’indépendance énergétique du Japon.

Le nucléaire était une source importante d’électricité au Japon qui s’élevait à 30 % avant la catastrophe. Aujourd’hui l’Archipel recourt au maximum aux énergies fossiles : le charbon, le fuel, et surtout le gaz, dont les importations ont augmenté de plus de 52% en 2011. Il en résulte une hausse de 15% des importations en 2011. Le pays est devenu un importateur de pétrole et de gaz, le secteur d’énergie renouvelable n’étant pas assez développé. Même les mesures d’économie d’énergie, prises suite à l’accident de la centrale nucléaire au Japon, peuvent satisfaire à peine les besoins énergétiques de l’Archipel.

Le 12 mars 2012, le Japon a extrait du gaz d’hydrate de méthane. Ce pays détient un réservoir capable de couvrir 11 ans les besoins en gaz, donc il y a une possibilité pour le Japon de s’approvisionner autrement que par les importations de pétrole ou de gaz au moins à court terme, mais cette ressource n’est pas rassurante pour l’avenir du pays.

L’endettement du pays dépasse 200 % du PIB et le gouvernement prend des décisions qui ont pour but de sauver les finances publiques sans oublier les évènements de 2011.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website stores some user agent data. These data are used to provide a more personalized experience and to track your whereabouts around our website in compliance with the European General Data Protection Regulation. If you decide to opt-out of any future tracking, a cookie will be set up in your browser to remember this choice for one year. I Agree, Deny
678