Le fleuve Huangpu : cimetière de cochons

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0

Le fleuve Huangpu en Chine a été témoin ces derniers jours d’une découverte des plus macabre. Près de 6000 porcs dont certains pesants plus de 150kg ont été repêchés alors que leurs carcasses flottaient sur le fleuve.

Un internaute opérant sur le pseudonyme de pinpo_x9x s’exclamait alors que « près de 6.000 porcs crevés et la qualité de l’eau ne change pas. On assiste à un miracle” ». En effet, le fleuve Huangpu est l’un des principaux fleuves qui approvisionne Shanghai en eau potable ; soit 22% de la consommation d’eau, répartie chez 23 millions d’habitants. Les autorités chinoises ont effectué des tests sur l’eau du fleuve mais évoquent à l’heure actuelle des résultats « normaux ».

Il se trouve que les milliers de cochons retrouvés seraient mort d’une maladie pour l’instant non identifiée et possiblement jetés dans le fleuve par les éleveurs de la région voisine de Jiaxing, selon son porte-parole : « Nous n’excluons pas l’éventualité que les porcs morts proviennent de Jiaxing. Mais nous n’en sommes pas sûrs ».

Cette affaire, qui traduit toujours un certain scepticisme chez les habitants de Shanghai,  a aussi selon eux participé à donner une image négative de la métropole chinoise, estimant qu’elle a « complètement dégradé l’image de Shanghai ». Les autorités ont décidé de renforcer les contrôles pour éviter que les carcasses des cochons ne soient vendues dans les boucheries chinoises.

Actuellement, les cadavres de porcs sont désinfectés et enterrés dans des fosses afin d’éviter que « l’affaire des cochons » ne prenne une plus grande ampleur. La Chine étant ces derniers temps au cœur de plusieurs scandales sanitaires et alimentaires.

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *