Le jatropha un arbuste pas comme les autres !

L’argent ne peut pas pousser sur les arbres, mais aujourd’hui, il semble avoir poussé sur des buissons. Plus précisément, sur un arbuste tropical, appelé jatropha curcas.

Au cours de la dernière décennie, le jatropha a été planté sur des millions d’hectares en Asie et en Afrique sub-saharienne. Après plusieurs recherches, les scientifiques ont fini par montrer que l’huile des graines du jatropha broyées fait un excellent biocarburant, ce qui a doublé le nombre d’investisseurs R&D en huile de jatropha-ventures.

Jatropha: un carburant vert Awash à l'encre rouge

Jusqu’à présent, le marché de jatropha a connu plus de perdants que de gagnants. De nombreux projets avaient échoué car la production de semences n’avait pas réussi à répondre aux attentes. Par exemple des projets de jatropha en Tanzanie et au Mozambique ont été arrêté, entre autre,  Sun Biofuels, une société britannique qui avait prévu de produire du biodiesel pour les avions, et qui avait cessé ses activités à l’automne dernier après avoir échoué à obtenir le financement nécessaire.
Cependant, les clients potentiels restent très intéressés. Bloomberg New Energy Finance prédit que d’ici 2018, le carburant d’aviation à base de jatropha pourrait être produit pour 86 ¢ le litre, soit environ le même prix que le kérosène classique actuel, et beaucoup moins que le carburant fabriqué à partir de soja ou de palme. Surtout après le vol intercontinental effectué par un Boeing 777 appartenant à Aeromexico vol alimenté par un carburant à base de jatropha, de Mexico à Madrid.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *