Eoliennes : énergie propre mais qui ne fait pas l’unanimité.

L’éolien est une forme de production d’énergie propre et renouvelable. Cette énergie semble faire consensus  en France. Pour preuve, le gouvernement Hollande a encouragé en septembre l’extension du parc éolien off-shore.

Cependant partout sur le territoire des villages d’irréductibles français s’opposent à l’implantation de ces mats pouvant mesurer plus d’une centaine de mètres.

Ce fut le cas dès octobre 2009 dans un petit village haut-marnais, Blumeray. Les habitants de cette commune d’une centaine d’âmes, qui devaient voter pour décider de l’implantation ou non d’une éolienne près du village se sont exprimés : 68 votants contre, 23 pour. L’idée générale se dégageant de ce vote,  est que : la population n’est pas opposée à l’écologie et aux sources d’énergies
durables, mais aux troubles visuels qu’elles peuvent engendrer.

Cet argument, ressort de l’intervention de la mairesse de Russy (Calvados), Monique Ménage. En effet elle s’est exprimée le mois dernier, à l’attention des Sénateurs, lors de l’étude d’un projet de loi visant à faciliter l’implantation de parc éolien en ces termes : « MM. les sénateurs, lorsque la loi va passer devant vous, ne sacrifiez pas notre monde rural. Le mitage de notre territoire conduira à la désertification de nos campagnes, à un exode vers les villes à la fermeture de nos écoles et je ne vous parle pas de notre santé. » (Ouest France 24 octobre 2012).

Toujours dans le Calvados, des élus ont eux aussi exprimé leur opposition lors d’un vote. C’est ce que titrait Ouest France, le 20 octobre, « Les élus votent contre les éoliennes sur le territoire communal – Troarn ».

La multiplication du nombre d’éoliennes en France va nécessairement susciter une recrudescence de ce genre de réactions. La mise en place d’une réglementation et d’une ligne politique centrale claire pourrait aider à trouver des moyens de conciliations entre pros et anti-éoliens.

Par Matthieu Brisbare, le 22 novembre 2012.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.