Masdar, la ville “source” du développement durable

C’est à Abou Dabi, dans les Emirats arabes unis, que la construction a démarré en 2008 pour une mise en service symbolique en 2020. 50 000 éco-citoyens auront la possibilité d’y vivre.


Le concept de ville verte est de plus en plus répandu, de nombreux exemples sont d’ores et déjà visibles. En Chine, avec la ville de Dongtan, ou le célèbre quartier BedZED de Londres. La ville de Masdar sera la première en son genre puisqu’elle ne produira aucune émission de carbone et les déchets y seront intégralement recyclés.

Véritable défi technologique, aucun processus n’a été négligé pour cet objectif ambitieux. La ville a un design compact, est en partie souterraine afin de profiter de la fraîcheur du sol et des murs protègent la ville des vents chauds du désert. L’alimentation en énergie proviendra d’une centrale solaire et le système de transport se basera sur la technologie PRT (Personal Rapid Transit). Masdar accueillera également une université proposant des diplômes de niveau Master et Doctorat dans le domaine du développement durable.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.