Franche-Comté : le dilemme entre énergie renouvelable et protection de l’environnement.

On pense souvent, et à tort, qu’énergie renouvelable sert la protection de l’environnement. Le Doubs, rivière franco-suisse, est déchiré  entre les associations environnementales faisant l’éloge d’une protection absolue  de cette ressource  et les acteurs économiques adeptes de l’énergie renouvelable, grâce aux barrages.

Il est plus que nécessaire de mettre à profit le Doubs dans l’opération des énergies propres et durables, sans toutefois le détruire par une exploitation excessive. C’est ce que reprochent  les protecteurs de l’environnement aux exploitants des barrages. En effet,  les exploitations qui fonctionnent à plein régime notamment pendant les pics de consommations, laissent échapper un volume d’eau tel, qu’il provoque des vagues destructrices. A l’inverse, lorsque  les barrages  sont à l’arrêt, cela entraîne un assèchement de la rivière.

Il est évident que ni l’énergie, ni l’environnement ne peut étouffer l’autre. Une guerre sans merci entre les deux protagonistes serait destructrice pour le Doubs. Une alliance entre les autorités régionales franco-suisse  serait l’occasion de traiter ces problèmes  avec raison. Bref, il faut laisser une place aux compromis pour marier énergie et environnement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.