Biocarburants: La France demande une pause

La France dans le cadre du plan d’action pour l’agriculture dont l’objectif est de lutter contre la volatilité des prix des matières premières, a annoncé mercredi 12 septembre  qu’elle souhaite freiner le développement des biocarburants de première génération qui entrent en concurrence avec les cultures à vocation alimentaire.

Un biocarburant de première génération est un agrocarburant : biodiesel ou bioéthanol, produit à partir de cultures destinées traditionnellement à l’alimentation tel le blé, le maïs, les betteraves ou encore le colza. Il entre donc directement en concurrence avec l’alimentation, c’est pour cette raison que la France envisage de se rallier à ses collègues du G20 et demande une pause dans leur développement.

Il s’agit d’éviter les risques de pénurie, en effet on constate depuis plusieurs mois une hausse inquiétante des prix des céréales et des oléagineux  qui pourrait “mettre en péril la sécurité alimentaire des pays les plus pauvres”, souligne la communication du ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll présentée en Conseil des ministres.

Concernant la France, cette hausse des prix pourrait déstabiliser l’ensemble des filières animales, puisque ce sont les coûts de production des éleveurs,  notamment de volailles et de porcs, qui sont concernés, ce qui ne manquera pas d’être répercuté sur le consommateur.

Le gouvernement français, s’il veut atteindre l’objectif européen de 10% d’énergies renouvelables dans les carburants, doit donc développer les biocarburants dits de deuxième génération, qui eux sont issus de source ligno-cellulosique : bois, feuilles, paille etc… en attendant les avancées sur la troisième génération.

Sources :

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1911-Paris-veut-une-pause-dans-les-biocarburants-concurrents-de-l-alimentation.htm?&rub=20&xml=newsmlmmd.77ce64291e8c6a3c4ff4c89b1e9b662c.7b1.xml#

http://www.20minutes.fr/ledirect/1002124/biocarburants-france-veut-freiner-developpement

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.