Présidentielles américaines : Mitt Romney dévoile son projet énergétique

Alors que la dureté de la campagne présidentielle américaine s’accentue, et que les sondages annoncent une course serrée, Mitt Romney, candidat républicain, a annoncé le 23 août son Energy Plan : une vision pragmatique qui laisserait sceptique plus d’un européen.

Afin que l’Amérique du Nord atteigne l’indépendance énergétique en 2020, il mise sur la production de pétrole et de gaz. Selon ce plan énergétique, l’Amérique du Nord est la région du monde où la production de pétrole et de gaz croit le plus vite et Romney veut libérer une croissance encore majeure du secteur.

Cet objectif d’indépendance énergétique se réalisera à trois conditions : en ouvrant à l’exploitation gazière et pétrolière plus de terres, en donnant aux Etats fédérés plus de prérogatives pour l’approbation des permis et en développant des interconnexions et des partenariats avec le Mexique et le Canada afin de mutualiser toutes les ressources.

Par ailleurs, le plan ne mentionne même pas le changement climatique. Et alors que John McCain, candidat républicain en 2008, s’accordait avec Barack Obama pour la création d’un marché des permis d’émissions de gaz à effet de serre, Mitt Romney n’aborde même pas la question. Comme le note le Washington Post, l’Energy Plan de Romney annonce “renforcer la protection de l’environnement sans détruire l’emploi, paralyser l’industrie et interdire l’utilisation de ressources comme le charbon” mais quand bien même il s’attarde sur les trois derniers points, peu de choses sont clarifiées sur la protection de l’environnement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.