L’engagement de Facebook dans les Energies renouvelables, premier bilan

Suite à une longue campagne de Greenpeace contre Facebook et sa forte utilisation du charbon, le réseau social le plus fréquenté du monde s’est engagé dans les énergies propres. Il a présenté début août son premier bilan.

En 2011, 532 millions de kWh ont été nécessaires au fonctionnement de Facebook. Cette consommation énergétique a été alimentée à 23 % par les énergies renouvelables mais toujours à 27 % par le charbon et 13 % par le nucléaire. La provenance de la dernière part des ressources énergétiques ne peut être tracée.

Ce sont 285 000 tonnes d’équivalent CO2 qui ont été émises par ce géant de l’Internet en 2011, entre les data centers, bureaux et transports. La consommation énergétique des centres de traitement de données reste la plus grande et représente 70 % de la consommation énergétique globale (contre 22 % pour les transports et 4 % pour les bureaux). Cela reste toutefois cinq fois moins que Google.

Selon Facebook chacun de ses utilisateurs ayant un compte personnel produit chaque année 269 grammes d’équivalent CO2 ce qui représente la même énergie que la production qu’un café crème ou trois bananes.

La société s’engage pour 2015 à augmenter sa part d’énergie renouvelable (EnR) de 2 %, ce qui est maigre. En cause la localisation d’un de ses principaux data centers en Oregon, où l’énergie issue du charbon est reine et où l’accès aux énergies propres est difficile. Une composante d’EnR sera dorénavant inclue pour la construction de chaque nouveau data center, l’accès aux EnR sera un critère pour l’implantation de ces centres.
Malgré ce faible engagement, Greepeace félicite Facebook pour sa transparence « première étape d’un engagement ». Selon Gary Cook, spécialiste des nouvelles technologies chez Greenpeace, « la firme prend les choses en mains et veut que le monde suive ses progrès ». Elle a par ailleurs appelé les géants du web et des technologies que sont Amazon et Apple à suivre ce mouvement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *