Les besoins en infrastructures énergétiques augmentent dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie Europe 2020

Les objectifs de la politique énergétique de l’UE, ainsi que les objectifs économiques de l’Europe pour 2020, ne seront pas atteints sans une évolution majeure de la manière de développer les infrastructures européennes.

En période de crise la Commission européenne lance l’idée des infrastructures énergétiques européennes intégrées pour stimuler la croissance économique. Le nouveau projet présenté vise à  réduire les délais dans les procédures d’autorisation  qui empêchent les projets d’avancer. Appelés « projets d’intérêt européen » (PIE), ils pourront bénéficier d’un financement européen à hauteur de 9,1 milliards d’euros entre 2014 et 2020 et obtenir un cofinancement de l’UE entre 50 et 80%.

Le développement du réseau d’infrastructures permettra à l’UE de se doter d’un marché énergétique intérieur fonctionnant correctement,  de renforcer la sécurité de l’approvisionnement, de permettre l’intégration des sources d’énergie renouvelable, d’augmenter l’efficacité énergétique et de permettre aux consommateurs de bénéficier des nouvelles technologies et d’une utilisation intelligente de l’énergie. L’objectif ultime du réseau européen intégré est de rendre possible un échange des énergies renouvelables entre les différentes zones géographiques ce qui peut  avoir une importance cruciale pour l’avenir économique de l’Europe.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.