Ligue des champions EnR 2012 : la France dans le top 3

Jeudi 05 juillet 2012 à Rome, ont été récompensés les lauréats 2012 de la 3ème saison de la Ligue des Champions EnR.  Cette année 4500 villes européennes ont participé à cette compétition européenne  entre collectivités locales basée sur la mise en œuvre des énergies renouvelables ; parmi les champions européens on comptabilise trois collectivités françaises qui rejoignent donc Chambéry (lauréate en 2011), Grenoble et Montdidier (2010).

La Ligue des Champions EnR, est un réseau de Ligues EnR nationales, dont le but est de créer une compétition basée sur les énergies renouvelables entre les villes européennes. Elle est coordonnée par le Comité de Liaison Énergies Renouvelables (CLER) : une association agréée de protection de l’environnement créée en 1984 dont l’objet est la promotion des énergies renouvelables et de la maîtrise de l’énergie.

Il revient aux élus d’inscrire leur ville dans la compétition ; mais s’ils ne le font pas, les producteurs et installateurs d’énergies renouvelables, les agences de l’énergie, les associations et même les particuliers peuvent s’octroyer ce rôle.

La participation est gratuite et permet de promouvoir le recours aux énergies issues de sources renouvelables ; de comparer les efforts et les réalisations des collectivités à ceux de leur voisin, de leur région, de leur pays et même des autres villes d’Europe, et enfin de mettre en valeur la politique et les projets de la collectivité à l’échelle nationale et européenne.  Les principes de la Ligue des Champions EnR sont les suivant :

– Un indicateur: basé sur la puissance (ou surface) installée par habitant – deux énergies : seules les données sur le solaire (photovoltaïque et thermique) et la biomasse (production de chaleur et d’énergie par chaufferies bois, biogaz…) sont comptabilisées dans le cadre de la compétition

– Un classement général et plusieurs divisions: petites villes (entre 5 000 et 19 999 habitants), villes moyennes (entre 20 000 et 99 999 habitants) et grandes villes (plus de 100 000 habitants). Les collectivités locales des sept pays qui ont participé à la compétition européenne cette année: l’Allemagne, la Bulgarie, la France, la Hongrie, l’Italie, la Pologne et la République tchèque ; ont cumulé :

– 5.000 MW de solaire photovoltaïque,

– 2.500.000 m2 de solaire thermique

– et 1.500 MW de biomasse.

Mettons un terme au suspens, les champions européens de la saison 2012 sont :

Dans la catégorie villes de moins de 5 000 habitants :

1er Tramayes (71, France)
2ème Friedrich-Wilhelm-Lübke-Koog (Allemagne)
3ème Boly (Hongrie)

Villes de 5 000 à 20 000 habitants :

1er Tacherting (Allemagne)
2ème Communauté de communes du Mené (France)
3ème Szarvas (Hongrie)

Villes de 20 000 à 100 000 habitants

1er Leutkirch (Allemagne)
2ème Grosseto (Italie)
3ème Zlin (République tchèque)

Villes de plus de 100 000 habitants

1er Padoue (Italie)

2ème Erlangen (Allemagne)

3ème Besançon (France)

Sources :

http://www.res-league.eu/fr/

http://www.cler.org/info/spip.php?article10953

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.