Du photovoltaïque à Fukushima

Alors que le Japon essaye de gérer tant bien que mal l’après Fukushima, gouvernement et industriels investissent dans le renouvelable. Une super-centrale photovoltaïque, installée dans la région de Fukushima devrait être raccordée au réseau en 2014.

Tandis que le Ministre de l’industrie, Yukio Edano, confirmait les nouveaux tarifs de rachat de l’électricité au Japon le 18 juin dernier, Toshiba vient d’annoncer le développement d’un site photovoltaïque dans la région de Fukushima de 100 MW, dépassant la capacité du projet du fabricant Kyocera, d’une capacité déjà très ambitieuse de 70 MW.

Les nouveaux tarifs de rachat pour le photovoltaïque sont en effet très incitatifs : 0.406 €/kWh  avec des contrats de rachat de 20 ans pour les installations d’une capacité supérieure à 10 kW, 10 ans pour celles d’une capacité inférieure. Ce tarif de rachat devient le plus élevé au monde, bien supérieur à celui de la Suisse : 0.353€/kWh, ou de la France, très mal placée avec  0.108 €/kWh…

Rappelons qu’une capacité totale de 1.3GW  en photovoltaïque a été installée en 2011 au Japon, et que le gouvernement nippon mise sur une nouvelle capacité de 4.7GW pour 2012.

Le marché du photovoltaïque au pays du soleil levant est estimé à près de 10 milliards de dollars par Bloomberg New Energy Finance….

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.