BAHyA : la première tondeuse fonctionnant à l’hydrogène !

Une première mondiale : après cinq années de travaux, le jeudi 15 mars dernier au Centre d’Activités Nouvelles, la Communauté d’Agglomération du Grand Dôle dans le Jura et la Société Mahytec, qui fait de la recherche sur les réservoirs d’hydrogène embarqués, ont inauguré la première tondeuse autoportée thermique fonctionnant à l’hydrogène.

Respectueuse de l’Environnement, la tondeuse à hydrogène ne produit que de l’eau (sous forme liquide et vapeur d’eau), elle ne rejette aucun gaz à effet de serre : ni dioxyde de carbone, ni monoxyde de carbone, ni méthane. Autre avantage, la tondeuse Bahya, contrairement aux autres tondeuses thermiques classiques, ne génère pas de smog ; or selon les chiffres du California Air Resources Board, ce type d’engin pollue 93 fois plus qu’une voiture par litre d’essence !

Le système assure une sécurité maximale : le stockage de l’hydrogène, réalisé dans un réservoir basse pression sous forme solide, présente une pression équivalente à celle d’un pneu en utilisation.

La communauté d’Agglomération du Grand Dôle adhère à un pôle des véhicules du futur avec le Nord de la Franche Comté,  ils ont décidé autour du Pôle d’innovation Innovia, parc d’activités industrielles dans le Grand Dôle, destiné aux acteurs de l’innovation environnementale ; de développer toute une expérimentation autour de l’utilisation de l’hydrogène.

Fin 2012 elle espère également créer l’Institut de Stockage d’Hydrogène (ISTHY): le premier Centre Européen dédié à la certification des systèmes de stockage d’hydrogène sur le pôle Innovia.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.