Le bilan du 6ème Forum Mondial de l’eau : « Le temps des solutions »

A l’occasion de la clôture du 6ème Forum Mondial de l’Eau, les parties  se sont mis d’accord sur la nécessité d’intégrer l’ensemble des problématiques liées à l’eau : l’accès à la ressource, la sécurité alimentaire, le changement climatique et les inondations.

Les discussions se sont centrées autour de 12 objectifs clés qui doivent être “SMART” (spécifiques, mesurables, réalisables, réalistes et limités dans le temps) et “WISE” (large implication dans les échanges avec les parties prenantes). Ces 12 objectifs sont tous prioritaires, qu’il s’agisse de “garantir l’accès à l’eau pour tous, d’améliorer l’accès à l’assainissement pour tous, l’hygiène et la santé, prévenir les crises de l’eau, contribuer à la coopération et la paix, équilibrer les différents usages, contribuer à la sécurité alimentaire, harmoniser l’énergie et l’eau, promouvoir la croissance verte, améliorer la ressource, ajuster les pressions et les empreintes des activités humaines sur l’eau, faire face aux changements climatiques dans un monde qui s’urbanise”.

Le Bilan du Forum est positif avec les représentants des parlementaires du monde entier et l’OCDE qui se sont engagés pour la prise en compte du droit à l’eau et l’assainissement dans les politiques nationales et à promouvoir la construction de gouvernances à plusieurs niveaux. De nouveaux accords ont été lancés, comme une convention sur les eaux souterraines dans la région arabe. Les efforts doivent se poursuivre. Brice Lalonde, coordinateur du Sommet du développement durable, s’engage dans cette voie : « je porterai les meilleures résolutions issus du Forum Mondial de l’Eau de Marseille au sommet de Rio +20 ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.