Financement des énergies renouvelables par des citoyens : le bonheur est dans le pré …

La consom’action n’est pas qu’un concept de marketing. Parfois les acheteurs parviennent à intervenir dans le marché pour l’orienter vers un modèle vertueux.

Ainsi en est-il dans l’énergie avec la démarche citoyenne d’Energie Partagée Investissement [1] (EPI) dans laquelle Enercoop [2] (seul fournisseur à 100% d’énergie renouvelable) est membre en compagnie notamment de la NEF [3] (société coopérative de finances solidaires).

Nous sommes au cœur du mouvement où l’énergie est moins une « commodité » (c’est-à-dire une marchandise) qu’un bien commun ayant vocation à être géré en toute transparence par les citoyens eux-mêmes.

La Charte de EPI vise un modèle d’entreprises économiques viables mais particulièrement respectueuses des équilibres entre les collectivités humaines et la biosphère dont nous avons la responsabilité. [4]

EPI est une Société en Commandite par Actions (SCA) à capital variable qui a obtenu le 19 septembre 2011 le visa de l’Autorité des Marchés Financiers (visa n°11-417) lui permettant de lancer une grande – et première – souscription citoyenne pour le développement des énergies renouvelables et des économies d’énergie en France [5].

Cette SCA procède actuellement à une première augmentation de capital de 3 millions d’euros mais pourrait bien ambitionner un total de 12 millions d’euros de fonds propres pour financer plus de 53 millions de projets d’ici à 2014… [6]

Cela permettrait de financer un projet de réhabilitation de micro-centrales hydrauliques en Haute-Marne, et de participer  au Parc éolien citoyen de Béganne [7] dans le Morbihan.

Ce parc breton de 4 éoliennes de 2 MW produira 20 400 MWh qui couvrira la consommation de 8 000 foyers. La société Bégawatts exploitera ce parc qui sera construit en 2012 avec des éoliennes fournies par le constructeur allemand REpower. Il inaugurera une démarche de financement par des centaines de riverains détenant la majorité du capital.

Cette pratique citoyenne existe déjà en Belgique où dès 2003, grâce à la souscription de 2.000 parts à 100 €, 800 enfants regroupés dans la coopérative éthique « Allons en vent » ont pu devenir propriétaires d’une éolienne de 800 KW sise à Houyet.  [8] Un cofinancement européen et wallon a rendu possible ce projet énergétique.

Et c’est en Belgique que des enfants peuvent chanter de manière pacifique :  Allons en vent …  de la patrie. Et ce n’est pas du vent.


[1] http://www.energie-partagee.org/

[2] http://www.enercoop.fr/

[3] http://www.lanef.com/

[4] http://www.energie-partagee.org/charte-energie-partagee

[5] http://www.energie-partagee.org/system/files/EPI-bulletin-souscription.pdf

[6] http://www.actu-environnement.com/ae/news/sebastien-trolle-energie-citoyenne-14475.php4

[7] http://www.eolien-citoyen.fr/accueil-begawatts.html

[8] http://www.actu-environnement.com/ae/news/financement-modele-economique-electricite-renouvelable-photovoltaique-14269.php4

Didier KAHN

Maîtrise en Droit Faculté Droit Strasbourg 1981 Certificat Institut des Hautes Etudes Européennes de Strasbourg 1981 MBA Développement durable et RSE EM Strasbourg 2010 Directeur Relations Extérieures CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin 2011

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.