Bill Gates, de l’informatique au développement durable.

A la mi-novembre dernier, Bill Gates a été annoncé comme un des principaux investisseurs dans la start-up Liquid Metal Battery Corporation (LMBC). Cette entreprise cherche à remédier au problème de stockage auquel sont confrontées les énergies renouvelables et particulièrement l’énergie solaire. En effet, l’électricité produite par de telles techniques ne saurait être accumulée trop longtemps et ce stockage est très couteux.

La LMBC cherche à développer un système de batteries constituées de métal porté à l’état liquide (fondu à une température entre 400 et 700 degrés Celsius). La LMBC, issue du prestigieux Massachusetts Institute of Technology, a reçu de nombreux fonds d’autres investisseurs tels le ministère américain de l’énergie et Total.

 

L’investissement de la fondation Bill et Melinda Gates dans un tel projet n’est pas anodin ni isolé. En effet cette association, en plus de s’engager dans les énergies renouvelables, réalise des investissements dans les pays en développements. Elle soutient également des initiatives dans le domaine du développement durable, parfois même les plus inattendues comme l’urine-tricity. http://www.performancebourse.com/actualites/bill-gates-aide-la-recherche-sur-lurine-tricity,3349.ht

 

Le 02 décembre, le directeur de la China National Nuclear Corporation a annoncé une association avec Bill Gates dans la création d’un réacteur nucléaire en Chine et ce par l’intermédiaire de TerraPower, une société dans laquelle sa fondation est actionnaire majoritaire.
TerraPower est une entreprise développant un système de réacteurs nucléaires de quatrième génération surs, peu chers, générateurs de peu de déchets et ne nécessitant quasiment aucune intervention humaine. Ce projet, s’il répond à ses objectifs révolutionnera l’énergie et le nucléaire. Cette collaboration n’en est cependant qu’à ses prémices et il reste encore énormément à faire avant que TerraPower établisse son premier réacteur. Un investissement d’environ un milliard de dollars est d’ailleurs attendu.

Par ce projet, Bill Gates surprend et se montre comme défenseur du nucléaire alors que sa fondation a un objectif de développement durable ce qui peut apparaitre comme paradoxal pour certains, en effet l’utilisation du nucléaire dans une optique de développement durable fait actuellement débat.

 

Un comportement tel que celui de Bill Gates peut donc se révéler comme inattendu et spectaculaire de la part d’un homme qui, pendant quelques années, a été « l’homme le plus riche du monde » et qui a investi dans le milieu de l’informatique, domaine souvent considéré comme irrespectueux de l’environnement. Pareille philanthropie peut sembler être une volonté de « se racheter une conscience » mais peu importe la réelle motivation de ces investissements, ils permettent de réaliser de grandes avancées en matière de développement durable.

 

En savoir plus :

http://www.courrierinternational.com/article/2011/12/08/bill-gates-se-branche-sur-le-nucleaire

http://www.liberation.fr/economie/01012376143-bill-gates-bienfaiteur-de-la-planete-et-du-nucléaire

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.