L’Héliodome, la maison cadran solaire

Ni un OVNI, ni la nouvelle folie d’un architecte audacieux… L’Héliodome n’est autre qu’une maison solaire! Sculptée en fonction de la trajectoire du soleil, elle n’a pas besoin de climatisation en été, ni de chauffage en hiver. Cette maison cadran solaire passive est le fruit de l’imagination de M. Eric Wasser qui a reçu le premier prix du concours Lépine pour ce projet. Plutôt que de tenter vainement de décrire l’architecture inédite de cette maison, en voici quelques photos:

 

Pour obtenir cette maison bioclimatique à la performance énergétique incomparable, il aura fallu 10 années de recherches. Au final, un bâtiment dont la face Sud est vitrée, et la face Nord recouverte de panneaux solaire-thermiques. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la maison ne suit pas les trajectoires du soleil dans le sens où elle ne bouge pas, mais elle a été conçue de manière à avoir une position toujours adaptée par rapport à ceux-ci (que ce soit dans la journée, ou annuellement).

Ainsi, Sous nos latitudes :

– en hiver, le soleil décrit un arc de cercle du sud-est au sud-ouest, demeurant bas sur l’horizon. Le rayonnement solaire inonde l’espace intérieur du bâtiment, maximisant l’apport lumineux et calorique de l’Heliodome

– en été, le soleil décrit un arc de cercle du nord-est au nord-ouest, se positionnant très haut dans le ciel. Le rayonnement solaire tangente alors la surface vitrée sans pénétrer dans l’espace intérieur, préservant ainsi la fraîcheur du bâtiment.

Des simulations en conformité avec la RT2000 ont été réalisées et ont permis de valider le modèle théorique de l’Heliodome et permettent d’envisager des économies d’énergie comprises entre 80 et 90% par rapport à un bâtiment classique.

Après 10 années de recherches concrétisées par un  premier prix au  concours Lépine obtenu en 2003, la première pierre de l’édifice a été posée en 2006 dans la petite commune de Cosswiller.

Outre sa passivité, l’héliodome est aussi composée de matériaux simples et naturels:

– Le béton pour assurer l’inertie thermique et l’ancrage de la charpente

-Le bois issu de nos forêts pour la structure

– Le verre double vitrage à fort coefficient d’isolation pour la façade vitrée.

– La laine de bois pour l’isolation intérieure

– Le liège pour l’isolation exterieure

l’engouement des médias pousse son inventeur à travailler avec des bureaux d’études partenaires pour développer ce type d’habitat. Différentes variantes sont donc à l’étude, en Suisse, en Allemagne, mais aussi en Alsace.

Un nouveau type de maison plutôt esthétique non?!

Pour plus d’informations:

le site officiel

le reportage France 3 alsace

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.