Résultats de l’appel à projet Life + de 2010 : la France toujours en retard.

Ce mercredi 20 juillet 2011, la Commission Européenne a rendu son verdict concernant la troisième édition de l’appel à propositions Life +. 183 porteurs de projet ont été retenus. Ils se partageront une enveloppe de 244 millions d’euros, sur un investissement total de 530 millions d’euros. Les entreprises françaises ne représentent que 4 % des initiatives conservées.

Pourtant, ce programme est un poids lourd de l’action économique européenne en matière d’environnement. Mis en place en 2007, Life + remplace en effet de nombreux plans financiers existants. Outre le programme Life (initié en 1992), dont il est le successeur, il rassemble les fonds disponibles au titre du programme pour la promotion des organisations non gouvernementales, du Forest Focus ou encore du programme de coopération favorisant le développement durable en milieu urbain. Sur la période 2007-2013, l’enveloppe financière qui lui est consacrée est de 2 143,409 millions d’euros.

Les projets retenus au niveau continental se répartissent en trois catégories majeures :

  • Le volet « Nature et Biodiversité » reprend les actions nécessaires à la mise en œuvre des directives « oiseaux » et « habitats », ainsi que la communication consacrée à l’enrayement de la chute de la biodiversité dans l’Union. Il concerne 64 projets, à hauteur de 223 millions d’euros, financés pour plus de moitié par la Commission.
  • 104 opérations correspondent à la thématique « Politique et gouvernance ». Elles ont pour but la mise en place de projets innovants reliés aux objectifs environnementaux de l’Union Européenne. Ils reçoivent à ce titre 109 millions d’euros de crédits, soit 38 % de leur besoin de financement.
  • Une faible partie (environ 10 millions d’euros fournie par l’Europe) est enfin destinée aux actions d’information et de communication, soit une quinzaine de projets. Leurs champs d’action sont principalement les campagnes de sensibilisation.

En analysant ces résultats, on constate que la France fait figure de mauvais élève en termes de gain de crédits européens. Avec huit projets sélectionnés, l’Hexagone est encore loin des pays leaders en la matière. L’Italie, par exemple, est parvenue à placer 48 projets, soit 26 % du total final.

Faiblesses des compétences internes, manque d’ouverture,… nombreuses peuvent être les explications de cet échec. Espérons que les organisations françaises rectifieront le tir pour davantage retenir l’attention des financiers européens lors du quatrième appel à propositions Life +, lancé en Mars 2011. Réponse attendue courant 2012.

A consulter :

Programme Life +

http://europa.eu/legislation_summaries/agriculture/environment/l28021_fr.htm

Les projets « Nature et Biodiversité »

http://ec.europa.eu/environment/life/publications/lifepublications/compilations/documents/natcompilation10.pdf

Les projets « Politique et gouvernance »

http://ec.europa.eu/environment/life/publications/lifepublications/compilations/documents/envcompilation10.pdf

Les projets « Information et Communication »

http://ec.europa.eu/environment/life/publications/lifepublications/compilations/documents/infcompilation10.pdf

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.