Le guide des campus responsables pour la rentrée 2011

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0

A l’heure où tous les étudiants sont dans leurs inscriptions, attentes de résultats et organisent leur année scolaire à venir, l’agence “graine de changement” a publié en 2010 un guide classifiant 58 campus français selon leur degré d’investissement en matière de développement durable. Ce guide est régulièrement ré-actualisé et apporte une solide base de comparaison, pour ceux, qui souhaiteraient prendre cette thématique en considération dans leurs choix futurs.

De nombreux paramètres sont pris en compte pour arriver aux conclusions du rapport, qui ne hiérarchise pas les établissements scolaires, mais propose simplement un guide détaillé sur chaque institution en passant à chaque fois par les points suivants : stratégie et gouvernance, politique sociale et ancrage territorial, gestion environnementale, enseignement et formation des étudiants et professeurs, et activités de recherche.

Il retrace également tous les impacts environnementaux et sociaux que peuvent engendrer ces grands ensembles urbains.

Ce guide que l’on retrouve sur le site : http://www.campusresponsables.com, n’est pas la seule pièce disponible, en effet, on peut  également y trouver bon nombre d’articles, bonnes pratiques et la charte du réseau “campus responsables” applicable aux 40 partenaires de l’initiative au 01/06/2011. On peut s’apercevoir que de grandes écoles sont membres de la démarche tel qu’HEC Paris, La Salle Beauvais ou encore Supélec. Les partenaires du projet sont, entre autres, la WWF, l’Ademe et Terra Eco.

Ce guide s’intéresse aux universités bien sûr, mais aussi aux écoles d’ingénieurs, spécialisées ou de commerces.

En ce qui concerne l’Alsace, l’École de Management de Strasbourg et l’Université de Haute Alsace font partis de toutes les écoles passées à la loupe. Elles se trouvent dans le peloton du milieu.

A la fin du guide, l’agence fait état de cas internationaux pour donner des expériences étrangères comme la gestion des déchets à l’université du Colorado ou un institut spécialisé sur la RSE aux Phillipines.

Parmi les bons élèves se trouvent l’université Catholique de Lille, celle du Havre et la faculté Sophia Antipolis de Nice. On remarque que les écoles de commerces sont celles qui ont engagé le plus de démarches responsables et on peut citer Euromed Management à Marseille, EDHEC et SKEMA Business School ou encore HEC Paris et l’école de management de Grenoble. Elles sont beaucoup plus impliquées dans le mouvement. Pour ses écoles d’ingénieurs, Nantes est en tête avec sa centrale et ses mines.

L’agence graine de changement au delà de l’analyse propose également d’accompagner les écoles dans leur démarche de développement durable, comme le montre notamment, la publication d’un référentiel sur la restauration des étudiants.

Pour en savoir plus :

Le guide version PDF

Le communiqué de presse

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *