Parution de la norme ISO 50001 « Systèmes de management de l’énergie »

L’organisation internationale de normalisation, l’ISO, publie la norme ISO 50001 sur les systèmes de management de l’énergie. Selon l’organisation, celle-ci aura un impact sur près de 60% de la demande d’énergie mondiale. Que faut-il comprendre par « impact sur près de 60% de la demande d’énergie mondiale » ?

L’ISO se fonde sur les chiffres publiés par l’International Energy Outlook 2010 de l’Energy Information Administration (EIA) des États-Unis au chapitre consacré à la demande d’énergie mondiale et aux perspectives économiques. L’ISO prend en compte les pourcentages de consommation mondiale d’énergie par secteurs. Ainsi en 2007, 7 % de la consommation mondiale d’énergie relève du secteur tertiaire* et 51 %, du secteur industriel**. Considérant que la norme ISO 50001 cible ces deux secteurs, alors potentiellement elle pourrait induire une gestion de l’énergie plus efficace sur près de 58% de la consommation mondiale.

Ce que l’ISO oubli de mentionner, c’est que les industriels n’ont pas nécessairement attendu pour mettre en place les systèmes de gestion de l’énergie. A titre d’exemple, Bloomberg rapporte que depuis 2007, 6.5 milliards $ de capitaux à risque et de capitaux privés ont été investis dans l’efficacité énergétique. Notons par ailleurs, que cette nouvelle norme ISO, Systèmes de management de l’énergie : exigences et recommandations de mise en œuvre, va remplacer la norme NF EN 16001 « Systèmes de management de l’énergie » élaborée et publiée par les organismes de normalisation européens CEN et CENELEC en 2009. Cette norme était destinée à tout organisme et visait à développer une gestion méthodique de l’énergie pour améliorer l’efficacité énergétique.

Porte ouverte au Greenwashing ou véritable socle pour bâtir des sytèmes de gestion de l’énergie toujours plus efficient, la norme présente néanmoins l’intérêt d’afficher des éléments ayant fait consensus et permettant de structurer les services liés à la gestion des ressources énergétiques, secteur en très nette progression.

 

*secteur tertiaire qui comprend l’ensemble des entreprises, des institutions et des organismes qui fournissent des services.

** secteur industriel qui comprend la production, l’agriculture, l’exploitation minière et la construction

 

Pour en savoir plus :

Le site de l’ISO

Le descriptif de la norme ISO 50001

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.