Le Carbone: Un marché qui marche sur la tête…

Le 3 juin dernier la banque mondiale éditait un rapport exhaustif sur l’état et les tendances du marché du carbone en 2010 mettant en évidence la prédominance du marché européen et une croissance soutenue des échanges sur les sept dernières années: +700%! Pourtant…

Alors que le 30 mai dernier l’Agence Internationale de l’énergie (AIE) annonçait des émissions  records de CO2 pour l’année 2010, 30.6 Gt de CO2, la Banque Mondiale annonce quant à elle les chiffres du marché du carbone 2010. Les échanges ont atteint 141.9 milliards $ en 2010, ce qui correspond a une hausse de 700% sur les 7 dernière années.

D’après les analystes de Pike Research, ce marché pourrait poursuivre sa croissance rapide d’au moins 35% jusqu’en 2017.

Quelques jours auparavant, l’exécutif européen avait annoncé, le mardi 17 mai, une augmentation de 3% des émissions de CO2 des installations industrielles soumises au marché des quotas carbone.

Si Pike research s’est saisi de la question de la gestion du carbone, c’est pour mettre en évidence le marché potentiel des services et software associés. En effet, en parallèle, les revenus liés au services et à la gestion des quotas pourraient représenter 67% du marché global en 2017, contre 55% en 2010.

Pour s’adapter à ce nouveau marché, les entreprises de gestion de carbone sont en train de redéfinir les contours de leurs services en prenant l’étiquette de “gestionnaire énergie”, ou encore en se positionnant sur le volet “responsabilité sociale des entreprises”. A contrario, des entreprises spécialisées dans les services énergétiques, les services des technologies de l’information ou encore la gestion technologique des bâtiments commencent à ajouter la corde “carbone” à leur arc.

Bien que le marché du carbone voit son activité augmenter de manière considérable, les effets escomptés de réduction des émissions de CO2 tardent à se faire sentir.

 

Pour aller plus loin

Rapport de la banque mondiale “State and trends of the carbon market 2011

Rapport de la banque mondiale “2009 annual report : carbon finance for sustainable development

Pike Research “Carbon management software and services” (résumé)

Rapport de l’AIE  bilan carbone mondiale 2010

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.