L’application Androïd@home de Google : Une simple télécommande universelle ?

Avec les applications androïd sur smartphone, on peut suivre la bourse, recevoir et lire les dernières nouvelles. Sur le petit écran du téléphones, l’usager peut jouer ou voir des vidéos pour passer le temps dans les transports en commun. Une fois arrivé chez soi, les smartphones pourront bientôt nous permettre de contrôler l’ensemble de nos appareils électriques : éclairage, thermostat, électroménager, etc. C’est ce que propose Google avec une nouvelle application: androïd@home.

Google vient de dévoiler une nouvelle application Androïd qui permettra d’interagir avec l’ensemble des appareils électriques de la maison. Dans le cadre du « projet Tungsten », le groupe envisage de créer un véritable réseau sans fil, basse énergie (environ 12 watt), à l’échelle de l’habitation.

Au-delà de pouvoir contrôler son grille-pain et changer de programme radio, google pourrait utiliser cette technologie pour l’intégrer dans la logique des smart grids et offrir des services en lien avec les fournisseurs d’électricité.

Les smart grids, ou réseaux « intelligents », visent à intégrer de manière efficiente les actions de l’ensemble des utilisateurs (producteurs et consommateurs) afin de garantir un approvisionnement électrique durable, sûr et au moindre coût. Les Smart grids font appel à l’« intelligence énergétique » en associant les technologies de l’information et de la communication (TIC). Les systèmes communiquant, en parallèle des réseaux de distribution, ainsi que l’intelligence embarquée doivent permettre un meilleur ajustement entre production et consommation d’électricité et l’intégration des énergies renouvelables.

Les outils et services en lien avec les smart grids sont en train de se dessiner. Le monde des réseaux intelligents risque d’être bousculer par cette entrée du groupe Google sur ce marché réputé porteur. Pour les réseaux intelligents, on attend la création de nouveaux services et produits qui permettent aux consommateurs de devenir acteurs, en ayant les moyens de maîtriser leurs consommations. Mais en l’état, cette nouvelle application fait figure de gadget, une télécommande universelle en quelque sorte. D’ailleurs, on imagine plus un « effet rebond », c’est à dire une sur-utilisation de l’outils qui conduit à l’augmentation des consommations électriques qu’un réel potentiel d’économie d’énergie. Néanmoins, le jour où cette application viendra à communiquer toutes les informations collectées au compteur électrique des usagers, alors le saut vers la maîtrise de l’énergie et le « consomm’acteurs » grâce aux outils portables sera véritablement engagé. A surveiller de près…

Pour en savoir plus sur les réseaux et bâtiments intelligents:
Le site sur les réseaux intelligents de la Commission de Régulation de l’Energie, cliquez ici.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.