Les Français et les énergies renouvelables : Un français sur deux équipé.

Quelle est finalement la place pour les énergies renouvelables chez les français ?

Qualit’EnR, société gérant les appellations qualité pour les énergies renouvelables, a voulu répondre à cette question.

Ainsi selon une étude* réalisée par l’Ifop pour la société, 48 % des français sont équipés d’installations en énergies renouvelables chez eux ou en ont l’intention.

Parmi les solutions les plus sollicitées dans les résidences principales, la palme revient à l’insert bois, suivies par le poêle à bois, puis la pompe à chaleur. Plus loin derrière, on trouve les panneaux photovoltaïques, le chauffe-eau solaire, le système solaire combiné chauffage/eau chaude et la chaudière à bois.

Quant aux raisons de s’équiper en systèmes énergies renouvelables, 72% des français interrogés affirment que leur motivation est de réaliser des économies. Parmi ceux qui se sont équipés, 84% témoignent effectivement d’économies financières réalisées après leur investissement dans ces énergies.

Citée à 43%, la deuxième raison de s’équiper est écologique.

Oui, mais. Si les français semblent séduits par les énergies renouvelables et sont convaincus de leurs bienfaits, le prix de ces équipements est toujours invoqué comme un frein pour 39% des sondés. L’investissement de départ est assez conséquent.

Le coût des installations n’est cependant pas le seul facteur contraignant. Si beaucoup ne peuvent pas prendre de telles initiatives écologiques c’est parce qu’ils ne sont tout simplement pas propriétaires, ou vivent dans un logement inadaptés à ces décisions, soit dans un appartement ou en copropriété. Ainsi, c’est seulement 2% des personnes interrogées qui ne porterait pas du tout d’intérêts aux énergies durables.

Les français sont donc de plus en plus sensibles aux énergies renouvelables. Pour des raisons économiques surtout : la facture d’énergie traditionnelle est jugée trop élevée pour 88% des personnes interrogées, et pour près de 80% des français cette facture va continuer d’augmenter dans les prochaines années.

Ainsi si le confort était l’argument de passage aux énergies renouvelables, il y a quelques années, les français ont désormais compris qu’elles leur permettaient surtout de réduire leur facteur énergétique.

Près de 3,4 millions de ménages français se trouvent en situation de précarité énergétique. Ces ménages consacrent plus de 10% de leurs ressources à leur facture d’énergie (pétrole, gaz et électricité). Réduire cette facture est ainsi devenu un objectif primordial pour tous.

Enfin, le contexte actuel semble favorable aux énergies renouvelables qui sont donc présentées comme des solutions alternatives aux énergies traditionnelles montrées aujourd’hui du doigt essentiellement pour leurs coûts.

La catastrophe au Japon (l’explosion de la centrale nucléaire de Fukushima notamment) aura vraisemblablement des conséquences. Tchernobyl avait marqué le point de départ des énergies renouvelables en Allemagne. En France, la question se pose aujourd’hui de savoir si être trop dépendant du nucléaire est dangereux. Le débat sur l’abandon de l’atome est relancé.

Le nucléaire est donc en crise, mais le prix de l’énergie en général est également en pleine augmentation. En effet, le prix du pétrole accroît de nouveau et le prix du gaz augmentera de 5% au 1er avril prochain. Quant au tarif de l’électricité, on sait qu’il augmentera, on ne sait pas encore de combien, l’augmentation pourrait atteindre 30% d’ici cinq ans.

* Echantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de l’interviewé) après stratification par région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interviewing) du 01 au 03 février 2011.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.