Réchauffement climatique et mode de vie

Un sondage IFOP pour Le Monde, publié le 19 novembre 2010, met en évidence que pour 56% des français, le réchauffement climatique représenterait une menace sérieuse pour leur mode de vie. A la même question (sondage Gallup, mars 2010), seul un américain sur trois (32%) répond que le changement climatique constituerait une menace.

Le monde souligne que ce sondage fait apparaitre en France deux clivages autour de la question du réchauffement climatique: un clivage intergénérationnel et un clivage idéologique. En effet, 67% des moins de 35 ans ont intégrés la menace climatique contre seulement 39% chez les plus de 65 ans. D’un point de vue idéologique, les problèmes posés par le réchauffement climatique préoccupent 62% les personnes de gauche contre 48% des proches de la droite.

Autre élément mis en évidence par cette enquête, le fait d’avoir un diplôme ou non n’influence en rien le sentiment des personnes interrogées.

Ce sondage révèle également que les thèses climatoseptiques trouvent davantage d’écho auprès de la population américaine qu’auprès des Français. En effet, pour 66% des français les conséquences du réchauffement ont commencé à se faire sentir alors que la proportion tombe à 50% aux Etats-Unis. Cependant en France, la proportion de climatosceptiques atteint tout de même 28%.

Le résultat de cette enquête montre donc un contraste de sensibilisation aux conséquences du réchauffement climatique, en France comme entre français et américains. Cela se traduit par un contraste net dans la volonté au changement de mode vie pour y faire face. Reste à espérer, à la veille du sommet de Cancun, que la réussite des négociations ne se jouent pas uniquement en fonction des sondages d’opinion.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *