AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL : lancement d’une expérimentation

En application de la Loi Grenelle, le 21 octobre dernier, la secrétaire d’Etat au développement durable a annoncé une nouvelle stratégie en matière d’information environnementale. Lors de ce rendez-vous, Chantal Jouanno a présenté les deux buts de ce plan: “Garantir aux consommateurs une information environnementale fiable et lutter contre les allégations infondées”. Bien que cette stratégie découle du Grenelle, elle trouve aussi ses origines dans les contestations associatives et citoyennes. Pour la mettre en place, cinq axes:

  • l’intégration d’une dimension économique pour l’écocomparateur “TOPTEN” financé par l’ADEME. Ce site internet assez attrayant classe les 10 produits les plus écologiquement propres ou intéressants… il s’agit ici de rajouter à la performance écologique, la performance économique. En effet, si beaucoup de consommateurs se disent prêts à acheter des produits plus économes en énergies, ils reconnaissent cependant que leur prix peut-être un problème.
  • la création de partenariats avec les enseignes de distribution afin que les produits issus de ces “TOPTEN” soient plus facilement repérables.
  • sera également mis en place un Médiateur de la consommation durable. Celui-ci devra mettre en place un dialogue “plus transparent” sur les aspects environnementaux, sanitaires et sociaux des biens de consommation. Devront y participer à la fois les distributeurs et producteurs, mais aussi les consommateurs.
  • enfin, sortira le 10 novembre prochain un guide pratique des allégations environnementales sur les produits. Présenté par Chantal Jouanno et Hervé Novelli, et réalisé à partir de travaux du Conseil National de la Consommation, il permettra de mieux s’y retrouver : le “bio”, “durable”, “responsable”….

Le but de ce nouvel affichage serait d’expliciter le contenu carbone et autres impacts environnementaux ( consommation d’eau, rejets toxiques, durabilité des ressources) du produits. Cette “traçabilité” environnementale devrait être mise en place sur de nombreux produits allant de l’alimentaire, à l’habillement et passant par l’électroménager.

Cette initiative peut sembler dérisoire. Mais elle permettra aux consommateurs de choisir. Or, comme beaucoup d’associations le clament, le boycott est une arme très importante.

pour aller plus loin :

le site internet du Ministère, notamment l’article en question :” http://www.developpement-durable.gouv.fr/Biens-de-consommation-pour-une.html”

le site internet “TOPTEN” intéressant et pratique : “http://www.guide-topten.com/”

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.