Cancùn, Vers une nouvelle désillusion pour le climat ?

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0

Alors que se profile la fin du protocole de Kyoto, l’espoir d’un accord contraignant semble de plus en plus ténu. Le sommet de Cancun (29 Novembre – 10 Décembre 2010) destiné à réfléchir à l’après Kyoto laisse entrevoir une nouvelle désillusion.Le négociateur américain sur les changements climatiques, Todd Stern, avait annoncé la couleur. Le 21 Septembre déjà, il annonçait qu’il ne fallait pas trop attendre de ce sommet. Les Etats Unis, premier pollueur de la planète, ne veulent pas d’un accord obligataire. Les frictions multipliées avec la Chine lors des pré-négociations de Tianjin confirment qu’aucune des deux parties majeures n’est prête à céder.

Le Mexique, qui espérait beaucoup de ce sommet, parait se faire une raison. Par la voix de sa ministre des affaires étrangères, Patricia Espinosa, il a confirmé qu’une issue favorable n’est pas envisageable.

L’Union Européenne, bonne élève en la matière, a largement dépassé ses engagements de Kyoto dans le domaine des émissions de gaz à effet de serre. Mais elle reste sceptique face aux avancées possibles à Cancun. Le président Barroso a ainsi engagé ses négociateurs a faire preuve de réalisme.

Il n’y pas eu d’Hopenhague. Il n’y aura pas de miracle au Mexique. Il n’y en aura probablement pas tant que la plus grande dictature communiste et le pays du précédent Prix Nobel de la Paix ne trouveront pas un accord convenable sur un développement économique et durable.

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on LinkedIn0

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *