“There is no planet B”

Tel est le slogan du rapport annuel du Worldwatch Institute intitulé “L’état du monde en 2010”, publié en ce début d’année 2010. Ce rapport entend remettre les idées en place au delà des considérations de Copenhague, et s’attaque directement à nos modes de consommation.

“Il ne s’agit plus de remplacer nos ampoules à incandescence, c’est toute notre culture que nous devons changer” souligne Erik Assadourian, qui a dirigé l’élaboration de ce rapport. Car selon The Daily Telegraph qui a analysé ce rapport, il faudrait installer 200m2 de panneaux solaires par seconde et 24 éoliennes par heure pour assouvir nos besoins énergétiques croissants!

Le rapport fait un petit clin d’œil au passage aux quelques 3 200 milliards d’euros qui ont été injectés dans l’économie mondiale pour la relancer, au détriment des mesures environnementales…

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.