Barack Obama persiste dans son action contre le changement climatique

Si les Etats-Unis ne sont toujours pas prêts à signer l’accord né de la Conférence de Copenhague, leur Président souhaite montrer l’exemple. En effet, Barack Obama a déclaré vendredi 29 janvier vouloir impliquer son gouvernement dans la lutte contre le changement climatique. A défaut d’un engagement pour une baisse de 17% des GES produits par les Etats-Unis d’ici 2020, puis de 30% d’ici 2025 et enfin de 42% d’ici 2030, Obama engage son gouvernement dans une baisse de 28 % des GES produits par les opérations fédérales d’ici à 2020. Cette démarche a pour but de montrer l’exemple à tout un pays qui semble remettre en cause le changement climatique et surtout refuse  le moindre effort économique et financier. Le Président Obama pourrait ainsi amener le Congrès à changer de position par cette attitude diplomatique. En attendant, les questions relatives à la création d’un marché de quotas de CO2 sont laissées de côté tandis que les énergies vertes, production nucléaire y comprise, sont mises en avant.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.