Du flou dans le secteur énergétique

Dans le secteur de l’énergie le doute s’installe selon le cabinet d’audit et de conseil Deloitte. Alors que les interrogations sur la disponibilité des ressources en pétrole s’accentuent parallèlement à l’accroissement de la demande énergétique mondiale, les instances publiques de décision, à l’image du récent sommet de Copehnague, se montrent incapables d’établir un cadre global contraignant de réduction des émissions de CO2. Dans ce contexte de visibilité réduite, les investissuers ont du mal à faire leur choix, d’autant plus que les inconnues concernent aussi bien les énergies tradionnelles que les renouvelables. Pour la première catégorie leur développement conduirait inévitablement à l’accroissement des emissions de gaz à effet de serre à moins que d’importants financements soient parallèlement consacrés au technologies de capture et de stockage du CO2. Mais dans ce cas, les prix de l’electricité risquent de s’envoler. Moins incerataine est la production d’électricité d’origine nucléaire qui pourrait rester plus ou moins stable, meme s’il faut prévoir des retards dans quelques projets notamment en raison de “la détérioration du crédit des maitres d’ouvrage, de l’indisponibiltés des financements ou de la pénurie d’ingénieur nucléaire”. D’une façon générale, les compagnies électriques et gazières hésitent sur l’opportunité de poursuivre leurs investissements, tandis que les producteurs de pétrole cherchent des finacements pour de nouvelles insfrastructures. S’agissant des énergies renouvelables l’incertitude concerne principalement les choix stratégiques retenus. Le paquet climat européen prévilégie par exemple l’éolien qui est  pourtant une source d’énergie dont les limites apparaissent de plus en plus.

Pour plus d’informations cliquer ici

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.