Sommet de copehnague: Ban Ki-moon joue aux prolongations

Décidément Ban Ki-moon ne fait point mystère de sa volonté de consolider les acquis du sommet décevant de Copehnague. A peine deux semaines aprés la cloture du dit sommet, le secretaire général de l’ONU, une des rares personnalités à se satisfaire de l’accord retenu dans la capitale danoise, a effectué une série d’entretiens téléphoniques avec un certain nombres de dirigeants. Ainsi les autorités françaises, brésiliennes, chinoises et celles des Etats Unis entre autre ont, à tour de role, échangé de vives voix avec Ban Ki-moon au sujet du changement climatique. Ces conversations téléphoniques viennent confirmer les carences du sommet pour ne pas dire son échec. D’ailleurs, aprés avoir courageusement défendu une opinion à la limite marginale en affirmant le succés de la conférence sur le changement climatique, Ban Ki-moon a aussitot précisé que l’accord conclu “n’était pas allé aussi loin que beaucoup l’espéraient”.

Pour plus d’informations cliquer ici

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.