Recherche d’une solution pour le stockage souterrain des déchets de la mine alsacienne Stocamine

Stocamine est une filiale des Mines de potasse d’Alsace (MDPA), en liquidation judiciaire depuis le 1er janvier 2009. Les MDPA, filiale de l’Etat, ont exploité les gisements de potasse mulhousiens entre 1904 et 2002.

Les structures minières entendent aujourd’hui  gérer de façon appropriée les déchets engendrés par leur activité ; question qui a été à l’ordre du jour en 2002 suite à un incendie au mois de septembre, ayant provoqué l’exposition de plusieurs salariés à des fumées toxiques et ayant engendré un contentieux judiciaire pour violation d’une obligation particulière de sécurité, imposée par l’arrêté préfectoral de constitution de Stocamine de 1997, qui a «exposé délibérément autrui à un risque de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente».
Suite à la volonté d’une gestion appropriée des déchets, Stocamine et les MDPA ont saisi l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris) afin d’établir une évaluation du stockage souterrain de déchets industriels ultimes de la mine Amélie, dans le Haut-Rhin et proposer des solutions de traitement et de fermeture d’ici fin 2010. «La sécurisation des déchets sur site par travaux de confinement» et la récupération partielle ou totale des déchets pourront être envisagées, tout en analysant le comportement mécanique du stockage et l’impact environnemental et sanitaire des déchets.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *