Prochain rendez-vous climatique ? Mexico, décembre 2010

Au vu des résultats de Copenhague, la succession risque d’être rude. Et c’est Mexico qui s’y colle, du 29 novembre au 10 décembre prochain, avec pour objectif principal de fonder un texte plus concret que « l’accord de Copenhague ».

Tâche difficile, mais on y croit : le statut intermédiaire du Mexique, à mi-chemin entre pays riches et pays pauvres, pourrait permettre de relancer les négociations. Alors que la présidence danoise était accusée à Copenhague d’être en faveur des pays industrialisés, le Mexique devrait « bien mieux (…) accomplir la très difficile tâche de rapprocher les points de vue » estime Kim Carstensen (WWF).

Les travaux effectués dans le monde d’ici novembre 2010 pour ralentir le réchauffement planétaire y seront alors évalués, « en vue d’une adoption », prévoient les accords de Copenhague. Ils ne mentionnent par contre pas la nécessité de rédiger un « traité légalement contraignant »…

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.