Ban Ki-Moon, le seul à se satisfaire des résultats du sommet ?

Lundi 21 décembre, le secrétaire général des Nations-Unies Ban Ki-Moon a déclaré que la Conférence de Copenhague sur le changement climatique avait été « un succès », même s’il s’est dit conscient que le Sommet n’était pas allé « aussi loin que beaucoup l’auraient espéré ».

« Néanmoins, c’est un début – un début essentiel (…) Nous avons fait un pas important dans la bonne direction », a-t-il ajouté.

Son défi pour les prochains mois est de s’assurer que les engagements pris dans l’Accord de Copenhague mèneront à un traité mondial juridiquement contraignant, et cela dès que possible. Il a donc appelé les dirigeants du monde à la conclusion d’un tel traité en 2010, rappelant au passage le rôle accompagnateur de l’ONU.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.