Shell assigné devant les tribunaux néerlandais : une opportunité pour la fin de l’impunité des multinationales en Afrique

Généralement, la justice des pays africains s’est montrée assez inefficace dans la conduite et l’examen des dossiers sur la responsabilité des multinationales installées sur le continent. L’inpunité totale garantie et les victimes découragées par des procès fleuves et trés onéreux, la délinquance des multinationales se poursuit sous l’oeil passif, voire complice des autorités. A ce propos M. Alali Efanga, citoyen nigérian victime d’actes dommageables imputés à la filiale locale de Shell, affirme :  » je veux exposer mon cas au Pays Bas et que Shell reconnaisse sa responsabilité parce que nous savons qu’ici au Nigéria ce n’est pas possible. Le pays a trop d’intérets dans la compagnie ». Par conséquent, tous les espoirs sont portés sur les juges néerlandais qui pourraient jeter les fondements d’une jurisprudence, susceptible de mettre un terme à cette immunité juridictionnelle de la majorité des multinationales en Afrique.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.