Les marais du Nil blanc au Soudan, contaminés par l’activité pétrolière

Une ONG allemande envoie le signal d’alarme sur l’état de l’eau des marais du Nil blanc, au Sud-Soudan. L’eau que boivent les habitants de plusieurs villages présente des traces de métaux lourds, de produits chimiques et est fortement salée. La composition des eaux analysées en sortie de fontaine est quasiment la même que celle des eaux présentent dans les anciens puits de forages pétroliers. L’ONG craint que la contamination ne soit pas que locale, mais qu’elle touche au contraire, toute la nappe phréatique. Plus de 300 000 personnes seraient alors exposées et en danger quant à leur santé.

Pour plus d’informations, cliquez ici

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.