Vers une loi pour la parité en entreprise ?

“Indigné de voir que nous stagnons dans ce combat” pour l’égalité hommes femmes en entreprise, le chef de file des députés UMP Jean-François Copé a annoncé le 25 octobre, au Journal du Dimanche, le dépôt prochain d’un projet de loi définissant un quota minimum de femmes dans les conseils d’administration des entreprises.

Selon lui, et d’après l’exemple norvégien (de 6% en 2002 à 41% de femmes  en 2009 dans les conseils d’administration), le recours à la législation est indispensable pour favoriser la parité dans les instances de direction. L’idée est donc de proposer une “loi prévoyant que 40%, puis à terme 50%, des sièges aux conseils d’administration des entreprises soient réservés à des femmes”.” L’exemple viendra d’en haut” assure Jean-François Copé, qui promet ce projet de loi pour le premier semestre 2010.

Pourtant, c’est d’une femme que vient la principale opposition: la présidente des patrons français du Medef, Laurence Parisot ne croit pas au cadre juridique pour féminiser les directions. “Si on veut que ça marche, une campagne de communication sera plus efficace que la loi”, estime-t-elle, elle appelle donc plutôt à de “vastes campagnes de publicité” associant l’État, le patronat et les syndicats.

Pour plus d’informations cliquez ici.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.