Les ordures ménagères s’accumulent à Marseille

Depuis jeudi dernier, les salariés de la société Bronzo, qui gère une partie de la collecte des ordures ménagères de Marseille, sont en grève. Une centaine d’agents bloque l’accès aux centres de transfert et de stockage, ce qui se traduit par l’amoncellement des déchets directement dans les rues de la ville.

Les salariés ont commencé cette grève lorsqu’ils ont appris que leur société n’avait pas été retenue suite à l’appel d’offres pour la réorganisation de la collecte des déchets de Marseille. Ils veulent des garanties pour leur emploi, leur salaire et leurs conditions de travail.

Hier, lundi 2 novembre 2009, le président de Marseille Provence Métropole (MPM), Eugène Caselli, a rencontré les salariés de Bronzo pour tenter de trouver un accord, mais en vain. En effet, les salariés ont obtenu l’accord oral d’Eugène Caselli qu’ils seraient replacés dans les sociétés gagnant l’appel d’offres. Mais cela ne leur suffit pas, ils veulent des garanties écrites. Le président a répondu que cela serait impossible tant que les entreprises “n’ont pas été déclarées officiellement adjudicatrices du marché”.

Les salariés ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. La réorganisation de la collecte des déchets sera quant à elle effective à partir du 1er janvier 2010.

Pour plus d’informations, cliquez ici

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.